8.5

Note testeurs

L’asthme serait une maladie chronique qui serait définit par  une inflammation des bronches, une hyperréactivité bronchique et une contraction des bronches. Ce qui  se traduirait par une difficulté à respirer, un essoufflement et un sifflement à l’expiration.

Le PULVINAL serait un médicament à utiliser en cas d’urgence, donc durant les crises et/ou les poussées. Il soulagerait les symptômes issus d’une crise d’asthme. Dans un autre cas, il pourrait aussi être utilisé quand le patient sait qu’il va être en contact avec les éléments déclencheur d’une crise d’asthme.Le traitement de l’asthme revêtirait plusieurs formes. D’un côté, il y aurait les traitements de fond, dont les médicaments agiraient sur une longue durée. Et de l’autre côté,  les médicaments pour traiter les crises et/ou les poussées.

Acheter Pulvinal

Les éléments déclencheurs de crise d’asthme

 

Les éléments déclencheurs de crises d’asthme varieraient d’une personne à une autre. Chaque patient devrait savoir ses éléments déclencheurs. En général, il y aurait trois (3) catégories de facteurs déclencheurs de crise d’asthme, à savoir :

  • Les inflammatoires,
  • Les irritatifs et
  • Les autres.

Les inflammatoires seraient les infections comme le rhume  ou la grippe, les allergènes comme les squames d’animaux, les acariens, les pollens, les moisissures et le travail.

Les irritatifs seraient l’air froid, la variation de température, l’exercice physique, les émotions et le stress ainsi que les odeurs fortes et/ou  les émanations chimiques.

Les autres facteurs seraient certains médicaments, la fumée de cigarette, la pollution, certains additifs alimentaires et le reflux gastrique.

PULVINAL

 

Fabriqué par le laboratoire Chiesi, le  PULVINAL serait un médicament contre les crises et/ou les poussées d’asthme.

A base de Salbutamol, un bronchodilatateur rapide et de courte durée d’action, le PULVINAL soulagerait efficacement le patient et combattrait rapidement les symptômes. En effet, le principe actif du PULVINAL permettrait immédiatement  la relaxation des parois musculaires et dilaterait les voies respiratoires ; ainsi le patient respirerait mieux.  De plus il serait simple à utiliser.

Dans quel cas utiliser PULVINAL ?

Comme indiqué plus haut, le PULVINAL serait utilisé pour les crises d’asthme. Il ne pourrait être utilisé pour les nourrissons et les enfants de moins de douze (12) ans.

En fonction de la gravité de l’état du patient, le PULVINAL pourrait être utilisé seul ou en combinaison avec un ou plusieurs médicaments de traitement de fond de l’asthme.

Le PULVINAL serait aussi utiliser en prévention d’une crise d’asthme quand le patient va entrer en contact avec ses propres facteurs déclencheurs de crise, notamment un asthme déclenché par un effort physique.

Comment utiliser PULVINAL ?

 

Il serait préférable de suivre les instructions du médecin. En cas de doute, il ne faudrait pas hésiter à le contacter.

Pour utiliser le PULVINAL, contre les crises d’asthme, il faudrait :

  • Retirer la protection extérieure,
  • Maintenir le bouchon et tourner l’inhalateur à cent quatre-vingt degrés (180°), pour qu’il soit chargé (une marque rouge apparaitrait),
  • Tourner une deuxième fois, l’inhalateur à cent quatre-vingt degrés (180°) (une marque verte apparaitrait),
  • Expirer le plus fortement possible
  • Placer l’inhalateur dans la bouche, entre les dents et fermer les lèvres (sans mordre l’embout),
  • Inspirer profondément,
  • Retenir le souffle quelques secondes, puis respirer,
  • Remettre le couvercle.

Bon à savoir

 

Généralement, une dose de PULVINAL serait prescrite quand les symptômes apparaissent. Cependant, il se pourrait qu’une autre dose soit nécessaire. Dans ce cas, il faudrait attendre quatre heures  (4h) avant d’inhaler la dose suivante. En effet, le PULVINAL serait efficace durant quatre à six heures (4-6h). Néanmoins, il ne faudrait pas dépasser quatre (4) inhalations par jour.

En cas de contact ultérieur à des facteurs déclencheurs de crises, le PULVINAL, pourrait être utilisé à titre préventif.

Les effets secondaires

 

Comme la plus part des médicaments, le PULVINAL pourrait avoir des effets secondaires. Classés du plus fréquent au cas d’exceptionnel, nous avons ci-après, une liste non exhaustive de ces effets secondaires :

  • Fréquents (une personne sur dix ou moins <1/10) : Tremblements et maux de tête ;
  • Peu fréquents (une personne sur cent ou moins <1/100) : Palpitations ;
  • Exceptionnels (une personne sur mille ou moins <1/1.000) : Crampes et augmentation du flux sanguin aux extrémités du corps ;
  • Très exceptionnels (une personne sur dix mille ou moins <1/10.000) Pouls irréguliers ou tachycardie avec ou sans rougeurs.

Si le patient serait allergique à l’un des composants du PULVINAL, ou que durant son traitement les symptômes s’aggraveraient, il faudrait contacter urgemment le médecin traitant.

Interactions avec les autres médicaments

 

Le PULVINAL ne devrait pas être associé aux β-bloquants comme le propranolol, les comprimés diurétiques, les théophyllines, les stéroïdes et les antidépresseurs. D’où la nécessité d’informer le médecin dans le cas où le patient prenait un autre médicament que le PULVINAL.

Mises en garde et précautions

 

Avant la prise de médicament, il faudrait informer le médecin sur l’état de santé actuel et antérieur du patient.

 Le PULVINAL ne pourrait être adapté pour les personnes qui auraient souffert d’une hyperactivité de la thyroïde, d’une maladie cardiaque ou des douleurs thoraciques.

Questions autour de PULVINAL

PULVINAL et l’alcool

 L’alcool n’aurait pas d’effet sur le  PULVINAL. Il serait donc compatible avec la consommation de boisson alcoolisée.

Comment savoir si la personne est allergique ou non au PULVINAL ?

Le PULVINAL contiendrait  du salbutamol et du lactose monohydraté. Si la personne serait allergique ou intolérante à l’un des composants, il vaudrait éviter de prendre du PULVINAL.

PULVINAL et la conduite ou l’utilisation de machine

 Le PULVINAL et la conduite seraient compatibles. A priori, la somnolence ne ferait pas partie des effets indésirables du PULVINAL. Toutefois, si la personne sentait un problème ou que la prise de médicament interfèrerait avec sa conduite ou l’utilisation d’une machine ; il faudrait s’abstenir de le faire et consulter un médecin.

Comment se présente le PULVINAL

Le PULVINAL se présenterait dans un inhalateur qui contiendrait deux cents microgrammes (200µg) de salbutamol. En général un inhalateur aurait cent (100) doses (inhalation).

Le PULVINAL serait un produit équivalent de la Ventoline. Il agirait exactement de la même manière que ce médicament.

Comment entretenir un inhalateur PULVINAL ?

Après chaque utilisation, l’embout de PULVINAL devrait être essuyé avec un linge propre et sec avant que le capuchon ne soit replacé. Et l’inhalateur ne devrait jamais  être rincé ou mis sous l’eau.

Sign In

Lost Password

Sign In

Xenical

XENICAL

PROMOTION EN COURS !
EN SAVOIR PLUS !
* OFFRE LIMITÉE