PRILIGY

L’éjaculation précoce est un problème récurrent dans la sexualité. C’est un trouble fonctionnel qui atteindrait au moins un homme sur cinq. Elle se manifeste par l’incapacité à contrôler son excitation et la survenance involontaire de l’éjaculation avant pendant ou peu après la pénétration.

Elle pourrait être définie comme étant l’éjaculation dans un délai inférieur à une minute après l’intromission du pénis avec impossibilité de retarder l’éjaculation et un  sentiment d’insatisfaction ou de frustration de l’un des deux partenaires. Toutefois le délai considéré de survenance de l’éjaculation varie en fonction des auteurs entre une à cinq minutes.

Jusqu’à récemment les médecins ne disposaient d’aucun médicament pour le traitement de l’éjaculation précoce.

L’éjaculation précoce se présenterait sous deux formes : celle qui s’observe chez les patients qui l’auraient toujours vécue, c’est l’éjaculation précoce primaire, et le trouble qui surviendrait plus tard dans la sexualité du patient, l’éjaculation précoce secondaire.

PRESENTATION DE PRILIGY

 

Commercialisé en France depuis peu, Priligy se vendrait en pharmacie et sous prescription médicale. Nouveau médicament, autorisé comme traitement de l’éjaculation précoce, il ferait partie de la famille des antidépresseurs.

Le principe actif de Priligy serait le chloridrate de dapoxétine. Il agirait en inhibant la recapture de la sérotonine ce qui le classe dans la famille des inhibiteurs de la recapture de la sérotonine (ISRS).  Les excipients seraient : lactose monohydraté, cellulose microcristalline, croscarmellose sodique, silice colloïdale anhydre, stéarate de magnésium, dioxyde de titane (E171), triacétine, oxyde de fer noir (E172), oxyde de fer jaune (E172).

Prigily serait actuellement le seul médicament pour le traitement spécifique de l’éjaculation précoce à être autorisé officiellement en France.

INDICATIONS

 

Prigily augmente le délai d’éjaculation en ralentissant le reflexe éjaculatoire et améliore ponctuellement le contrôle de l’éjaculation. Il est indiqué chez les patients de 18 à 64 ans ayant un temps de latence de l’éjaculation intra-vaginale inférieure à deux minutes et ayant ce trouble depuis au moins 6 mois.

Ce médicament ne s’adresse pas aux patients de plus de 64 ans.

Prigily ne guérirait pas l’éjaculation précoce mais permettrait, lorsqu’il est utilisé, un meilleur contrôle relatif. Ce bénéfice du traitement serait tout à fait ponctuel. Le produit devrait être pris avant chaque rapport sexuel.

La dapoxétine agirait en favorisant l’augmentation du taux de sérotonine dans le système nerveux. La sérotonine serait un des supports de la transmission des influx nerveux déclenchés lors du plaisir sexuel. Ces influx concouraient au déclenchement de l’orgasme et de l’éjaculation. Dans le cas de l’éjaculation précoce, la dapoxétine permettrait d’augmenter le taux de sérotonine dans le système nerveux central. Cette action aurait pour conséquence de permettre à son utilisateur de contrôler son éjaculation, et donc de prolonger les relations sexuelles.

CONTRE INDICATIONS

 

Les principales contre – indications de Priligy seraiennt : l’allergie à la dapoxétine, les pathologies cardiaques, la dépression, l’épilepsie, les troubles de la coagulation du sang, une pathologie rénale, le glaucome ou une tension de l’œil et l’insuffisance hépatique.

 Son association avec d’autres médicaments serait également contre indiquée, en particulier les inhibiteurs de la monoamine oxydase et les médicaments contenant  de la thioridazine, du lithium, du linézole, du tryptophane, du tramadol, du kétoconazole, de l’itraconazole, les anti–inflammatoires non stéroïdiens, l’acide acétylsalicylique  et les benzodiazépines.

 Un délai de 14 jours devrait être observé entre la prise de l’un de ces produits et la prise de Prigily.

Prigily ne conviendrait pas au patient intolérant au galactose ou ayant un déficit en lactase ou au patient présentant un autre trouble sexuel comme un dysfonctionnement érectile car les études sur cette population ne seraient pas encore été réalisées.

Ce médicament contiendrait du lactose.

POSOLOGIE ET MODE D’EMPLOI

 

Prigily devrait être administré selon les besoins avant l’acte sexuel. Il ne devrait pas être proposé à des patients non atteint de trouble de l’éjaculation précoce. Il devrait être pris peu de temps avant le rapport (60 mn). Ses effets dureraient entre 6 et 8 heures.

Prigily devrait être pris avec un grand verre d’eau. Il pourrait être pris à jeun ou non. Il ne devrait être absorbé avec de l’alcool car il y aurait un risque de potentialisation. Il pourrait être pris avec le repas ou en dehors.

Des sensations de somnolence et de vertige pourraient être observées. La conduite automobile et le travail sur des machines pourraient être incompatibles avec la prise de ce médicament.

La dose usuelle serait de 30 mg et ne devrait pas dépasser 60mg par jour. La dose de 60 mg ne devrait pas être utilisée en cas d’observation d’effets indésirables majeurs. La dose serait prise une fois par jour. Le traitement ne devrait pas démarrer avec le dosage de 60 mg. Prigily ne devrait pas être pris tous les jours. Il serait conseillé uniquement avant le rapport sexuel.

Une évaluation du traitement devrait être entreprise après 4 semaines.

EFFETS INDESIRABLES

 

Certains effets indésirables auraient été observés : convulsions, évanouissements, pensées suicidaires, troubles de la vision, douleur oculaire, hypertension artérielle, modification du gout, vertige après effort, hypersudation, perte de la libido, tachycardie, hypotension.

 Si de tels symptômes apparaissent, vous devriez consulter immédiatement.

Les précautions suivantes aideraient à éviter ces effets indésirables :

– boire abondamment

-éviter la déshydratation

-éviter de prendre ce médicament si vous avez une température élevée ou si vous avez une diarrhée ou des vomissements.

D’autres effets indésirables auraient été également notés : vertige, maux de tête, nausée, anxiété, difficulté à obtenir une érection.

Ces effets indésirables ne s’observeraient pas chez tous les patients.

Si pour certains, ce serait un remède miracles, les études semblent démontrer que les bénéfices de Prigily ne seraient pas suffisamment importants par rapport aux effets indésirables. D’un côté, 30% des patients ont noté une amélioration légère par rapport au bénéfice du placebo et de l’autre côté les effets indésirables seraient nombreux et pourraient être graves comme les troubles sexuels ou les tendances suicidaires. L’un des effets indésirables, la baisse de la libido semblerait être un paradoxe pour un médicament utilisé pour le traitement de l’éjaculation précoce.

Par ailleurs les nombreuses possibilités d’interactions médicamenteuses le rendraient difficile à manipuler. Son autorisation de mise sur le marché aurait d’ailleurs été refusée aux Etat-Unis. Prigily serait déjà en vente dans plusieurs pays européens : Allemagne, Espagne, Suède, l’Italie et la Finlande.

 Il parait que Prigily ne serait pas, à l’heure actuelle remboursé par la sécurité sociale.

Découvrez aussi :