7.6

Note testeurs

L’asthme, maladie affectant les voies respiratoires concernerait plus précisément les bronches. Le malade aurait une sensation d’oppression dans sa poitrine. Sa respiration deviendrait de plus en plus difficile. On parlerait alors de gêne respiratoire. Ce serait le moment tant redouté des crises. Face à cela, les secours devraient être rapides, et le traitement adapté. Sans cela, l’asthmatique risquerait d’être asphyxié. Des conséquences fatales seraient même à craindre. Une prise en main rapide et efficace serait donc la seule solution pour éviter le pire.

Suivant la gravité de la maladie, l’asthmatique présenterait des crises plus ou moins fréquentes. On parlerait de  crise d’asthme aiguë, à l’apparition d’une exacerbation de la dyspnée ainsi que de la toux et du sifflement respiratoire. Quand les exacerbations sont légères, leur traitement pourrait se faire en première ligne. La prise des médicaments prescrits par le médecin traitant pourraient suffire. Il faudrait alors surveiller si la crise ne ressurgit plus. Par contre, si les exacerbations sont plus graves, une hospitalisation s’avèrerait nécessaire.

Acheter Bricanyl

Il est utile de noter que plusieurs facteurs pourraient déclencher une crise d’asthme. Ceux-ci pourraient être classés en deux catégories : les facteurs irritants et les facteurs inflammatoires.

Parmi les facteurs irritants il y aurait :

  • Les changements brusques de température
  • L’air froid
  • L’humidité
  • La poussière
  • Les odeurs fortes
  • Les efforts physiques
  • La fumée (de cigarettes…)

Quant aux facteurs inflammatoires :

  • Les allergènes (aliments, animaux, acariens, pollens, moisissures…)
  • Les infections respiratoires (rhume, sinusite, grippe…)

L’asthme pourrait affecter tout individu, quel que soit son âge. Suivant les statistiques officielles, l’enfant serait toutefois atteint plus fréquemment que l’adulte. D’après les recherches effectuées sur cette maladie, elle ne serait pas contagieuse. Par contre, l’hérédité pourrait être prise en compte dans sa transmission. Par ailleurs, les causes environnementales devraient également être à son origine.

Les asthmatiques vivraient avec leur maladie et avec leur entourage, ils devraient connaître l’asthme et pouvoir la maîtriser. Il existerait des signes qui permettent de savoir que l’asthme serait maîtrisé :

  • La fréquence des symptômes du jour ne serait que de 4 jours par semaine
  • La fréquence des symptômes de nuit ne serait que de 1 fois par semaine
  • Les activités physiques peuvent être supportées normalement
  • Le patient ne s’absenterait pas à cause de sa maladie
  • Le patient n’aurait besoin de prendre que moins de quatre doses par semaine de bronchodilatateur.

Comment traiter l’asthme ?

L’asthme est une maladie dont on n’aurait pas encore trouvé de traitement qui la guérisse. Pour traiter les symptômes, deux sortes de médicaments seraient utilisés : les anti-inflammatoires qui réduiraient et préviendraient l’inflammation des bronches, et les bronchodilatateurs qui aideraient à atténuer les signes immédiats ou occasionnels.

Dans cette deuxième catégorie de médicament figure le Bricanyl.

Qu’est-ce que le Bricanyl ?

Le Bricanyl serait un médicament indiqué pour le traitement symptomatique des asthmes aigus graves et des bronchopneumopathies chroniques obstructives. Il aurait pour composant la Terbutaline.
Ce composant aurait un effet bronchodilatateur et permettrait également de retarder l’accouchement prématuré. Il serait aussi utilisé pour les tests de réversibilité de l’obstruction bronchique lors des explorations fonctionnelles respiratoires.

La Terbutaline serait un agoniste des récepteurs bêta-adrénergiques présentant une action beaucoup plus sélective sur les récepteurs bêta-2 (en particulier bronchiques, utérins et vasculaires) que sur les récepteurs bêta-1 cardiaques.

L’effet de Bricanyl devrait être immédiat. En cas de crise, si cet effet immédiat ne se produirait pas, il faudrait consulter un médecin. En fait, si la dose administrée habituellement deviendrait insuffisante, ou si les crises seraient trop fréquentes, c’est que la maladie se serait aggravée. Dans ce cas, le médecin seul, pourrait juger sur les nouvelles doses à prescrire.

Comment est présenté le Bricanyl ?

Il existe quatre présentations du Bricanyl :

  • Bricanyl 0,5mg/1ml, solution injectable en ampoule
  • Bricanyl 5mg/2ml, solution poudre à inhaler en récipient unidose
  • Bricanyl LP 5mg comprimés LP
  • Bricanyl Turbuhaler 500µg/ dose pour inhalation (flacon de 100 doses)

Comment utiliser le Bricanyl ?

Suivant les quatre présentations citées ci-dessus, Bricanyl pourrait être utilisé soit par voie orale, soit en injection, soit en inhalation.

Pour l’inhalation,  l’administration se ferait avec un distributeur à embout buccal. Le produit actif devrait atteindre les petites bronches, jusque dans leur extrémité. Au cas où les voies respiratoires seraient encombrées, l’efficacité du médicament serait amoindrie.

Pour le Bricanyl Turbuhaler, il existerait une marche à suivre pour une meilleure efficacité du produit.

Avant chaque utilisation:

–  Dévisser le capuchon et l’enlever (lors de la première utilisation le capuchon est fortement vissé)

–  Tenir l’inhalateur bien verticalement, la molette vers le bas. Ne pas tenir l’inhalateur par l’embout buccal.

Pour charger une dose, tourner la molette à fond dans un sens puis à fond dans l’autre sens

Au cours de l’aller/retour, il y aurait un clic qui indiquerait le chargement de la dose

Pour prendre une dose:

–  Souffler d’abord en dehors du Turbuhaler.

–  Placer l’embout buccal entre les dents. Ne pas le mâcher ni le mordre. Fermer ensuite la bouche et inspirer à fond.

–  Avant d’expirer, enlever l’inhalateur de la bouche. Si plusieurs doses vous auraient été prescrites, recommencer toutes les étapes précédentes.

– Eviter l’utilisation du Turbuhaler s’il aurait été endommagé.

Quels sont les effets indésirables du Bricanyl ?

Les effets indésirables existeraient, bien que tout le monde n’en seraient pas sujets. Ceux-ci pourraient varier entre des tremblements des extrémités, aux crampes musculaires ou encore à des palpitations. Il pourrait également survenir des maux de tête, des nausées, des agitations ou de la nervosité. Dans d’autres cas, on pourrait observer des éruptions cutanées ou des troubles du sommeil. Ces effets secondaires seraient toutefois très rares en cas de prises de doses thérapeutiques habituels.

Afin d’éviter l’apparition occasionnelle d’irritation de la gorge ou de toux, il serait conseillé de se rincer la bouche après l’inhalation.

Quels seraient les précautions à prendre ?

Il faudrait tenir le médicament hors de portée des enfants.

Il faudrait respecter la date de péremption mentionnée sur l’emballage

Bricanyl devrait être conservé à l’abri de l’humidité et à température ambiante.

Qui sont les fabricants et titulaire de Bricanyl ?

Bricanyl est un produit des laboratoires AstraZeneca 1, place Renault. 92844 Rueil-Malmaison. Ce producteur en serait également son titulaire et l’exploitant de la marque.

Sign In

Lost Password

Sign In

Xenical

XENICAL

PROMOTION EN COURS !
EN SAVOIR PLUS !
* OFFRE LIMITÉE